La saga AYA DE YOPOUGON




J'ai decouvert "Aya de Yopougon" seulement l'annee derniere par le biais d'une copine. Et j'en suis litteralement tombee accro. Je pense bien que la derniere BD que j'avais du lire avant celle la remontait a ma tendre adolescence (le journal de Mickey). Cette BD m'a reconciliee avec l'univers de la BD. Et franchement, on trouve de pures merveilles dans l'univers des bulles. J'aurais l'occasion de vous en reparler mais pour l'heure focus sur cette BD 100% africaine qui nous fait rire du debut a la fin.

L'auteur est ivoirienne (Marguerite Abouet) et l'illustrateur, francais (Clement Oubrerie). Pour synthetiser, la BD raconte la vie d'Aya jeune lyceenne serieuse, intelligente et celle de son cercle d'amis et voisins tous habitants de Yopougon, quartier chaud d'Abidjan. Copines fetardes, tontons qui refusent de vieillir, jeunes flambeurs, querelles de voisins, petits ragots, affaires de famille, sont quelques illustrations de ce qui a valu a cette BD des sa sortie le prix du premier album au festival d'Angouleme en 2006. Fort de ce succes, la belle a fait des bebes et a ce jour nous (les nombreux fans) attendons avec impatience la sortie du tome 6. Et je peux vous assurer qu'elle est dure dure cette attente car l'auteur a la "facheuse" manie (mais on adooore quand meme) de terminer chaque tome par un suspense insoutenable.

Je vous promet qu'on en devient tres vite accro. J'ai achete le premier tome, pensant me procurer les autres au fur et a mesure car tout d'un coup ca faisait un sacre budget mine de rien (environ 16euros par tome), mais vous pensez, je n'ai pas pu attendre et j'ai vite fait d'aller chercher les tomes 2 a 5 dans les bibliotheques de ma ville. Et a ma grande joie je les ai trouve, meme si j'ai du les pister parfois pendant 2 semaines (ehhhh oui je n'etais pas la seule a etre accro lol). J'ai par la meme occasion converti plusieurs de mes cousines et copines. Qu'est ce qu'on a rigole. Gare a vos cotes, je vous aurai prevenu.

Le gros plus de cette BD pour moi c'est son format, qu'on pourrait qualifier de "poche" au regard des BD traditionnelles, et qui est tres agreable a tenir. En outre, a la fin de chaque tome on decouvre en prime, un petit lexique des termes ivoiriens pour mieux comprendre le langage des personnages ainsi que des recettes culinaires (hmmmmm...).

Bref, la saga Aya de Yopougon est un vrai regal, magnifiquement illustre, plein de rebondissements et de drolerie a l'africaine et qui a su convaincre africains et non africains. Et je suis sure que vous aussi vous harcelerez bientot l'auteur et l'illustrateur sur la page facebook de Aya pour savoir quand est ce que le tome 6 sortira. Encore mieux, un film d'animation se prepare pour bientot. On a hate deh ^_^



FOB

Libell├ęs :